MENU

Accueil > Entreprenez en coopérative d’activités et d’emploi > Le parcours dans les CAE

Le parcours dans les CAE

De la réunion d’information à la coopérative d’emploi, les étapes du parcours proposé par les CAE 22

1- L’accueil et le diagnostic

La réunion d’information collective

Afin de découvrir le fonctionnement, l’esprit et les conditions d’accès aux coopératives d’activités et d’emploi, Avant-Premières, Bâti-Premières et Coop Domi Ouest proposent des réunions d’informations collectives.

Le diagnostic de votre projet

Afin d’en savoir plus sur vos attentes, nous réalisons ensemble un diagnostic de votre projet. Cette phase de diagnostic permet de vérifier que la coopérative d’activités et d’emploi répond à vos besoins et que vous remplissez les conditions pour y entrer. Elle permet également de déterminer la date de démarrage de votre parcours au sein de la CAE et de définir un plan d’actions.

2- La coopérative d’activités : lancer un projet, vérifier son potentiel, évoluer vers l’autonomie

La coopérative d’activités accompagne les personnes dans le test du projet sur le marché. Les entrepreneurs mettent en pratique sur le terrain les techniques et outils partagés lors des ateliers. Les rencontres collectives sont de formidables accélérateurs à la mise en œuvre et au développement de leur activité. Les entrepreneurs bénéficient ainsi d’un espace de test sécurisant afin de vérifier le potentiel de leur projet et de s’affirmer comme entrepreneur.

Le démarrage du test en contrat d’appui au projet d’entreprise (CAPE)

Dès la signature du contrat d’appui au projet d’entreprise (CAPE), vous pouvez commencer à prospecter, vendre et facturer. Votre parcours en test d’activité a démarré et est reconnu (notamment auprès du pôle emploi). Le CAPE est un contrat qui décrit les engagements réciproques et marque le début de la collaboration. Le CAPE dure de un à six mois et est renouvelable. Sa signature déclenche :

  • Deux journées d’accueil pour découvrir le fonctionnement administratif et comptable en coopérative d’activités et d’emploi et mettre en place le lancement de votre activité.
  • Le démarrage légal de votre activité par le biais de l’hébergement juridique.
  • L’accompagnement individualisé de votre parcours sur les différents volets de votre activité : marketing, commercial, communication, organisation, gestion, juridique... .
  • L’inscription dans un parcours de professionnalisation au métier d’entrepreneur (pour une durée de 5 mois).
  • La participation à la vie coopérative et la mise en réseau avec les autres entrepreneurs.
  • L’assurance de votre activité au titre de la Responsabilité Civile Professionnelle.

Le développement de l’activité en contrat d’entrepreneur-salarié (CESA)

Dès que le chiffre d’affaires généré par votre activité le permet, vous commencez à percevoir une rémunération de votre activité. Pour cela, vous signez un contrat de travail d’entrepreneur-salarié-associé à durée indéterminée.

  • Vous percevez une rémunération de votre activité sous la forme d’un salaire.
  • Par le biais de cotisations sociales proportionnelles au salaire, vous êtes assuré au régime général de la sécurité sociale (couverture maladie, retraite, maternité, accident du travail) et au chômage.

Vous continuez à développer votre activité tout en bénéficiant du soutien de la CAE. Votre salaire évolue progressivement en même temps que votre activité. L’accompagnement de la CAE se traduit sous plusieurs formes :

  • La coopérative tient votre comptabilité et la situation votre trésorerie. Elle règle la TVA et les charges sociales.
  • Le gestionnaire comptable de la coopérative vous reçoit régulièrement, vous délivre votre compte de résultat et la situation de trésorerie et échange avec vous sur l’évolution de l’activité.
  • Des entretiens réguliers avec votre accompagnateur "projets" pour travailler l’approche du marché.
  • Les ateliers collectifs thématiques et les réunions "vie coopérative" vous permettent de continuer à vous former et à échanger avec les autres entrepreneurs.

L’analyse de la viabilité du projet

Le bilan du test se fait progressivement en fonction des analyses réalisées lors d’entretiens individuels. Avec le soutien de l’équipe d’appui, vous êtes amené à prendre des décisions concernant votre activité et les suites à donner. La coopérative vous accompagne et vous oriente dans vos choix.

3- La coopérative d’emploi : pérenniser son activité, vivre l’entreprise partagée

La coopérative d’emploi permet aux entrepreneurs-salariés qui ont validé le test de leur projet, d’exercer durablement leur activité au sein de la coopérative, en devenant associés. Ils continuent à mutualiser des moyens, à développer des synergies et un réseau. La coopérative d’emploi est l’aboutissement d’une démarche progressive d’appartenance à la coopérative qui traduit, au-delà de la gestion de sa propre activité, le souhait de participer au fonctionnement et au développement d’une entreprise partagée.

Événement