MENU

Accueil > Les actualités > Douze porteurs de projets intègrent la coopérative de projets ESS du (...)

Douze porteurs de projets intègrent la coopérative de projets ESS du Pays-Trégor-Goëlo

mardi 21 octobre 2014

En partenariat avec l’ADESS, pôle de développement de l’économie sociale et solidaire du Pays Trégor Goëlo et Entreprendre Au Féminin, Avant-Premières vient de lancer la toute première promotion de la coopérative de projets, orientée économie sociale et solidaire sur le Pays Trégor Goëlo.

D’octobre 2014 à janvier 2015, douze personnes suivront un parcours d’accompagnement collectif à l’émergence d’un projet de création d’activité.

Au travers d’une quinzaine de journées de formation réparties sur trois mois, les stagiaires vont bénéficier d’un accompagnement méthodologique et d’une dynamique de groupe qui leur permettront de confronter leurs idées et de co-construire leur projet. Ces temps de réflexion doivent permettre de passer de l’idée au projet en vérifiant la faisabilité d’une idée d’activité et de consolider les fondations d’un projet d’entreprise.

L’accompagnement s’articulera autour de cinq thématiques principales. Elles seront animées en alternance par trois acteurs locaux de la création d’activités, Avant-Premières, l’ADESS et Entreprendre Au Féminin :
- l’adéquation personne/projet,
- la découverte de l’environnement économique et l’étude de marché,
- la construction des prestations commerciales,
- la découverte des aspects juridiques et comptables d’une entreprise,
- la découverte de l’économie sociale et solidaire et de ses acteurs locaux.

"La coopérative de projets du Trégor-Goëlo intégrera les dimensions de l’économie sociale et solidaire dans son parcours"

Laurence Falkenstein, en charge de ce dispositif au sein des CAE nous explique pourquoi le parcours d’accompagnement a été pensé sous l’angle de l’ESS : "La création d’entreprise dans l’économie sociale et solidaire apparaît aujourd’hui comme un enjeu de développement économique local. Il s’agit d’activités créatrices d’emploi et tournées vers le territoire. Les structures de l’ESS favorisent la mise en réseau et le partenariat et sont par nature non délocalisables. Les activités sont pensées en relations avec les politiques de développement local et sont donc aussi bien créatrices de richesses économiques que de richesses sociales et environnementales. Il s’agit donc d’un secteur stratégique à développer en temps de crise car les emplois créés sont stables et inscrits dans des logiques de territoires."

Pour cette première session sur le territoire de Lannion, ils sont douze à intégrer le parcours. Ils portent des projets autour de la réfection d’un château pour en faire un lieu de vie partagé, collectif et solidaire, du coaching parental, du massage, de la création d’une structure d’insertion sociale et professionnelle, de recyclerie, de cours d’équitation, de services à la personne... :

- Martin BATAILLE - Rénovation d’un château abandonné pour en faire un lieu de vie partagé, collectif et solidaire
- Christelle BRISWALTER - Coaching parental
- Laurent CHAIGNAUD - Maître-nageur et masseur watsu
- Pascale CHAPOTOT - Création d’une structure de formation et d’insertion sociale et professionnelle
- Jean-Marie COUSIN – Restauration ambulante
- Camille GEFFROY - Recyclerie
- Géraldine GUILCHER - Cours d’équitation individuel et collectif
- Marie-Laurence LE JEUNE – Reportage photos et vidéos pour les entreprises
- Marie-Christine LE SERRE - Services à la personne : petits travaux manuels du quotidien
- Jean-Sébastien LEBON - Services informatique pour particuliers
- Magalie MENOU - Recyclerie
- Stéphanie MONMIGNOT - Services à la personne

Événement