MENU

Accueil > Les actualités > Entrepreneur à la une : Blaise Berger : « Pour moi l’entrepreneuriat est (...)

Entrepreneur à la une : Blaise Berger : « Pour moi l’entrepreneuriat est avant tout une aventure humaine »

mercredi 18 novembre 2020

Entré à Avant-Premières pour créer son activité Terralim, l’entrepreneur-salarié Blaise Berger va la quitter pour en dupliquer le modèle. Avec quatre autres professionnels de son champ d’expertise, il crée début 2021, une Scop, société coopérative et participative. Equilibre entre aventure humaine et maîtrise de son outil de travail.

« L’idée était d’emblée de constituer un collectif ». Blaise est entré à la coopérative d’activités et d’emploi (CAE) en septembre 2019 pour créer son activité d’accompagnement et conseil en stratégie alimentaire territoriale. Bien avant de mettre un pied dans l’entrepreneuriat, l’ingénieur en environnement a fait grandir son expertise en accompagnant des consommateurs, des magasins de producteurs et des collectivités dans leur démarche de relocalisation alimentaire. Déjà Cigalier (gérant d’un Cigales), investi dans le projet d’un champ éolien et dans la création de Voisins de Paniers, l’Economie Sociale et Solidaire (ESS) est pour lui une évidence. « Pas question de faire de l’entrepreneuriat hors ESS, parce que pour moi c’est avant tout une aventure humaine. La CAE m’accompagnait dans ce défi de monter ma propre activité et de pouvoir en vivre. Mon entrée à la CAE était concomitante à l’envie de créer un collectif de consultants dans mon domaine ».

Blaise est déjà en lien avec d’autres professionnels dont deux sont hébergés par la CAE Elan Créateur à Rennes : « Nous travaillons ensemble depuis deux ans, on s’entend bien, nous avons des complémentarités, l’idée de formaliser un collectif avec une structure autonome est née naturellement ». Quelle structure ? Quel statut ? La SCOP : société coopérative et participative, s’impose. « Une entreprise partagée où il n’y a pas un grand chef et des exécutants, c’est possible avec des règles du jeu. Dans ce projet l’équipe d’appui d’Avant-Premières nous offre des points de repères extérieurs, cela permet d’avancer et de se réassurer, c’est fondamental. Même si notre Scop n’aura pas la même ampleur, il y a un partage d’expérience sur la vie du collectif et de l’échange sur les outils que l’on peut mettre en place. Le réseau, c’est fondamental ». Partir en collectif est pour lui un enrichissement tant professionnel que personnel. Et le contexte actuel confirme ce choix : « il renforce la nature de notre activité qui est de promouvoir la consommation locale et, dans un contexte économique incertain, maîtriser notre outil de travail nous semble un atout ».

Blaise Berger – Terralim
Accompagnement, conseil stratégie alimentaire territoriale
06 44 24 21 01
contact@terralim.fr
http://www.terralim.fr

Rédaction : Katell Communication – Marie-Laure Charles – 06 86 58 41 70

Événement