MENU

Accueil > Les actualités > Entrepreneur à la une : Thierry Guéhenneuc : « La coopérative (...)

Entrepreneur à la une : Thierry Guéhenneuc : « La coopérative facilitatrice à l’embauche »

mercredi 19 janvier 2022

Thierry Guéhenneuc avait besoin de renfort pour faire face au développement de son entreprise. Le cadre juridique d’Avant-Premières, dans lequel il entreprend depuis quinze ans, lui a permis de recruter deux salariés. Une expérimentation dans l’optique d’une transmission.

Thierry, sylviculteur et technicien en agro-environnement, est associé de la coopérative Avant-Premières depuis 2010. Son emploi du temps déborde et son chiffre d’affaires permettait de recruter du renfort. S’il avait été entrepreneur individuel, la gestion de salariés aurait généré une complexité supplémentaire dans le pilotage de son activité. Il n’en n’est rien dans le cadre de la CAE. Thierry constate même que « la coopérative est facilitatrice ». Il vient de recruter deux jeunes pour l’épauler dans son pic d’activité hivernal. « Je les ai choisis et leurs salaires sont affectés à mon activité mais, dans les faits, ils sont salariés de la coopérative. C’est elle qui porte la partie juridique et comptable ».

Thierry entrevoit cette solution comme un nouveau test. « Un peu comme si je recommençais au début. Cette fois, avec la perspective de tester l’activité pour trois en questionnant aussi le cadre ». En intégrant Avant-Premières, les deux salariés entrent dans une démarche d’entrepreneurs. « Ils apprennent à être entrepreneurs avec moi ! Je ne considère pas qu’ils soient là uniquement pour faire du chiffre d’affaires sur une période de pointe pour mon activité, je trouve aussi intéressant que je les forme à la facturation, à aller chercher de nouveaux clients. Aujourd’hui, ils peuvent s’appuyer sur moi ».

L’entrepreneur intègre dans sa démarche, à plus long terme, la transmission de son activité. « La période à durée déterminée permet d’évaluer la qualité de notre collaboration. Après, ce sont eux qui décideront, ou pas, de la création de notre entreprise collective. Soit nous restons une entreprise dans la coopérative, soit nous créons une Scop autonome. Cette période est une vraie expérimentation ». La motivation de Thierry repose aussi sur un modèle d’entrepreneuriat auquel il tient pour « la diversité des façons de faire avec des valeurs solidaires. Je fais partie des premiers associés. Je suis passé de bénéficiaire à contributeur, j’ai envie d’inspirer les jeunes et montrer que c’est un modèle qui marche. Je ne connais pas d’autres cadres qui permettent à des entrepreneurs expérimentés de côtoyer des entrepreneurs débutants. Ce brassage est bénéfique à tous ».

Thierry GUEHENNEUC
Sylviculteur et technicien en agri-environnement
tguehenneuc@gmail.com
02 96 73 41 09

Rédaction : Katell Communication – Marie-Laure Charles – 06 86 58 41 70

Événement